La langue pashto

La langue pashto est parlée par le peuple pashtoune dans le sud et dans le sud est de l'Afghanistan, dans le nord est du Pakistan et dans certaines poches de population ailleurs (Iran, Cachemire, Tadjikistan). L'Afghanistan et le Pakistan sont séparés par une chaine de montagnes et le pashto est la langue des tribus pashtounes qui habitent ces montagnes. A l'origine, ces peuples étaient nomades et migraient jusqu'aux confins de la Chine. Ils utilisent de nombreuses variantes de leur langue qui peut être légèrement différente d'une tribu à l'autre.Le script pashto

La ville la plus importante dans le pays pashtoune est Kandahar et c'est aujourd'hui l'Université de Kandahar qui fait "autorité" sur la langue pashtoune, un peu comme l'accadémie française fait autorité en France.

D'un point de vue linguistique, le pashtoune est une langue de la famille indo - iranienne qui diffère des langues voisines (le dari qui est le "persan" parlé en Afghatnistan, l'ourdou parlé au Pakistan, le tadjik du Tadjikistan). La génèse exacte de la langue pashto est controversée et globalement méconnue. Le pashto a certaines similitudes avec la Baloutch du balouchistan.

Les pashtounes ont la réputation d'être fiers et poétiques. Les occidentaux les connaissent mieux comme adversaires militaires, plus loyaux envers leurs tribus qu'envers leurs pays, ces dernièrs étant beaucoup plus récents (les frontières de ces pays n'ont été tracées que récemment (ligne Durand au 19 ème siècle). La notion d'autorité centrale est tout à fait étrangère à la culture de ce peuple nomade. Le code de l'honneur pashtoune est l'un des plus exigeants au monde. La valeur se mesure à la capacité à combrattre (dixit les formateurs de l'US Army). Céder quelque chose, négocier, perdre la face sont des activités honteuses et méprisées. Les pashtounes sont armés de père en fils depuis l'aube des temps. Les talibans étant très présents dans les régions pashtounes, celles-ci ont la réputation d'être très dangereuses (2014). Si toutefois vous tapez "Pashto" dans youtube, vous tomberez sur plus de sites sportifs, humoristiques et romantiques que belliqueux et c'est donc les facettes pacifiques de l'âme pashtoune que nous préférons présenter. 

Le cricket (sport anglais à l'origine) est nouveau en Afghanistan où il fait un tabac (l'équipe nationale Afghane à la télé):

 

Une chanson en pashto (dont la musique est fortement influencée par les traditions du sous continent indien):

 

Apprendre le pashto

Il y a en occident très peu de personnes qui parlent le pashto. Néanmoins c'est une langue indispensable pour tous ceux qui s'aventurent dans ces régions parce que les pashtounes ne parlent généralement pas d'autres langues, et en tout les cas pas l'anglais. Le pashto est très demandé par les militaires de tous rangs qui en ont besoin dans l'exercice de leurs fonctions.

Le pashto n'étant ni homogène ni standardisé, son apprentissage est réellement difficile. La variante que vous apprenez ne vous permet pas nécessairement de comprendre avec facilité des locuteurs natifs qui utilisent une autre variante, tant les accents sont différents (un peu comme l'accent écossais ou texan peut s'avérer déroutant pour les personnes qui parlent anglais.

Le vocabulaire enseigné aux militaires est d'importance vitale pour eux, et touche aussi bien à leur sécurité qu'à des aspect humanitaires et économiques: 

  • Est-ce qu'il y a des mines par là ?
  • Où sont les écoles ?
  • Baissez vos armes !
  • Comment vont vos troupeaux de chèvres?
  • Cette personne est malade ? Nous pouvons la soigner.
  • Où est le doyen du village ?
  • Où trouve t-on de l'eau potable ?
  • De quelle rivière est-ce que les poissons viennent (certaines rivières sont si polluées qu'il ne faut pas en consommer les poissons)?

Par ailleurs, les hommes et les femmes vont apprendre à parler de thèmes différents. Il n'est pas permis par exemple à un homme de poser des questions sur les femmes.

Dans les catégories de l'US Army, le pashto est considéré une langue difficile à apprendre (le français fait partie de la catégorie 1 de l'US Army, "facile". L'allemand ou le roumain sont dans la catégorie 2, "moyenne". Le dari (persan parlé en Afghanistan) est en catégorie 3 (difficile) et le pashtoune en catégorie 4, celle considérée la plus difficile. Il existe très peu de ressources écrites sur la langue pashtoune et l'US Army a dû créer ses propres ressources pour enseigner le pashto à ses soldats (vidéos, audio, dictionnaires, glossaires, logiciel d'apprentissage blended pour apprendre le script et la langue pashtoune). Au début de l'intervention américaine en Afghanistan il n'existait qu'un seul dictionnaire Pashto Anglais et un autre Anglais Pashto.

Le pashto utilise le script arabique mais ses sonorités en sont foncièrement différentes, et modulées par de nombreuses variantes régionales et tribales.